Le 25 mai 2016 en début de soirée, T. F., 43 ans, s’est présenté spontanément à la police car il se reconnaissait sur l’avis de recherche diffusé par la police fédérale.

Le suspect reconnait avoir asséné un coup de poing au Commissaire de police.

T. F. n’a pas d’antécédent et est inconnu de nos services.

À l’issue de son audition, il a été cité en comparution par procès-verbal devant la 50ème chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles qui siégera le 17 juin prochain. Il répondra des faits de rébellion armée, port d’arme prohibée par destination et de coups et blessures volontaires avec incapacité de travail sur une personne dépositaire de la force publique. Le Code pénal prévoit pour ce type de faits une peine d’emprisonnement.

Dans l’intervalle, il a été relaxé.

Gilles DEJEMEPPE - Porte-parole

Pages