Parquet général de Mons

Ce 1er septembre, Ignacio de la Serna, procureur général de Mons, a prononcé sa mercuriale, inaugurant ainsi la nouvelle année judiciaire. Son discours portait sur l'immunité parlementaire et, plus spécifiquement, sur la question de sa pertinence dans notre société contemporaine. Si le système actuel se justifiait pleinement par le passé, il convient aujourd'hui de se demander s'il ne serait pas opportun d'y apporter quelques modifications.

Mercuriale