Communiqué de presse

Cette nuit vers 2h, un incendie s’est déclaré dans les locaux de l’INCC (Institut National de Criminalistique et de Criminologie) à Neder-Over-Hembeek (Bruxelles).

En raison de l’heure tardive, personne n’était présent dans le bâtiment. En conséquence, personne n’a été blessé.

L’INCC est  une institution scientifique du SPF Justice qui réalise des expertises judiciaires. Cet endroit n’a donc pas été choisi au hasard, il s’agit d’un auxiliaire privilégié  de la Justice qui dispose d’informations sensibles en lien avec plusieurs enquêtes en cours et dossiers judiciaires. 

Plusieurs auteurs ont forcé l’entrée du terrain de l’INCC au moyen de leur véhicule et ont pu atteindre le bâtiment, plus précisément l’aile abritant les laboratoires.  Au niveau du modus operandi, nous ne pouvons pas encore donner de détails en raison du fait que les expertises sur les lieux n’ont pas pu être réalisées, le bâtiment n’étant pas encore accessible. Le parquet a ouvert une enquête pour incendie volontaire et dégradations par explosion.

Le parquet infirme l’information selon laquelle il aurait été fait usage d’une voiture bélier pour pénétrer dans les bâtiments. Seules les clôtures ont été forcées.

Des témoins disent avoir entendu des explosions. L’origine de celles-ci n’a pas encore pu être déterminée. Il semble évident que l’INCC a été directement visée par ces faits. Cinq personnes ont été arrêtées dans les environs immédiats de l’INCC juste après les faits . Celles-ci sont actuellement auditionnées afin de déterminer de quelle manière elles pourraient être impliquées.

L’hypothèse d’un acte terroriste n’est pas confirmée. Il va de soi que plusieurs individus auraient intérêt à faire disparaître des éléments à charge de leurs dossiers judiciaires. L’enquête  est en cours et plusieurs pistes sont envisagées.

Les dégâts au bâtiment sont importants mais ne peuvent pas être quantifiés. Le SEDEE (service de déminage de l’armée) est sur place. Un expert incendie a été désigné par le parquet. Ce dernier et le parquet descendront ensemble sur les lieux aujourd’hui.  

Ine VAN WYMERSCH – Porte-parole