Parquet de Bruxelles

Le parquet de Bruxelles a été questionné à de nombreuses reprises au cours de ces dernières semaines et derniers mois au sujet du dossier en cause de Monsieur A. DE DECKER.  Le Parquet de Bruxelles avait indiqué qu’il communiquerait activement dans le cadre de ce dossier une fois qu’une décision d’orientation serait prise et que les parties concernées auraient pu en prendre connaissance.

Après  une analyse approfondie du dossier et la prise de connaissance de celui-ci par les conseils de Monsieur A. DE DECKER, le parquet de Bruxelles a appris récemment un  nouvel élément qui doit, à son tour, faire l’objet d’investigations.

Cette nouvelle information provient d’un autre dossier judiciaire toujours en cours et une enquête doit être diligentée afin d’en confirmer à la fois le contenu et la véracité.

Dans la mesure où ce complément d’enquête concerne un magistrat, la réalisation des devoirs d’information relève donc de la compétence exclusive du parquet général, qui traitera désormais de l’ensemble du dossier.

Le Parquet de Bruxelles tient à préciser que peu importe la portée de ce nouveau  devoir d’enquête, le principe de privilège de juridiction impose qu’il soit diligenté par le Parquet général.

Le Parquet de Bruxelles ne pourra plus prendre de décision dans le cadre de ce dossier n’étant légalement  plus compétent pour ce faire.

Afin de respecter  le principe de présomption d’innocence et également dans le but de ne pas nuire à l’enquête, il n’y pas lieu à ce stade de préciser la teneur exacte de ce nouvel élément ni l’identité dudit magistrat.

En ce qui concerne d’éventuelles communications ultérieures, il y a désormais lieu de s’adresser au Parquet général de Bruxelles

Ine VAN WYMERSCH – Porte-parole

Pagina's