Parquet de Bruxelles

Chronologie :

En janvier 2018, le procureur de Bruxelles a pris l’initiative d’attirer l’attention du chef de corps de la police locale de Bruxelles MIDI sur le nombre croissant de dossiers de violence contre la police dans le quartier « Parc Peterbos ». Des directives concrètes ont été données afin d’assurer une enquête qualitative et l’identification des auteurs.

En mars 2018, le procureur du Roi a expliqué son approche dans une lettre au bourgmestre d’Anderlecht; une approche qui était à ce moment déjà en vigueur depuis quelques semaines.

Approche du parquet pour « Parc Peterbos » :

Lors de chaque incident dans le quartier « Parc Peterbos », le magistrat de service est contacté pour les instructions.

Les procès-verbaux des faits commis dans le quartier « Parc Peterbos » sont transmis à la section de première ligne du parquet dans les 24 h : « la Permanence ». Au sein de cette section, il y a 1 magistrat qui centralise tous les dossiers.

lors des briefings hebdomadaires pour les magistrats de service pendant la journée, la nuit et le week-end, des instructions spécifiques sont données pour l’approche des faits dans le quartier « Parc Peterbos ».

Ce méthode de travail est déjà appliqué depuis quelques semaines et sera maintenue aussi longtemps qu’il est nécessaire . Il y a des concertations régulières avec les services de police qui sont actifs dans ce quartier et avec leur chef de corps afin que les informations soient communiquées efficacement et afin qu’on puisse réagir rapidement.

Concrètement :

une dizaine d’informations sont en cours pour faits de « tentative de meurtre », ces enquêtes sont poursuivies activement.

un suspect a déjà été arrêté et déféré devant le juge d’instruction. Le juge d’instruction a placé le suspect sous mandat d’arrêt.

Ine VAN WYMERSCH - porte-parole

Pages