Communiqué de presse - Fusillades et autres faits de violences de ces derniers mois

Parquet du Procureur du Roi Bruxelles
Communiqué de presse

Suite à de nombreuses questions de la presse faisant écho aux différentes fusillades et autres faits de violence ayant eu lieu ces derniers mois dans la capitale, le parquet de Bruxelles, les zones de police locale bruxelloises et la police fédérale souhaitent communiquer ce qui suit. 

Depuis le mois de septembre 2021, une recrudescence des faits de violence impliquant des armes à feu a été constatée, et ce principalement sur les territoires des zones de police locales Bruxelles-Ouest, Bruxelles CAPITALE Ixelles et Midi. 

Des enquêtes sont en cours afin de déterminer les circonstances exactes de ces faits. 

Les premiers devoirs d’enquête sembleraient démontrer que dans la majorité des cas, ces faits sont à mettre en lien avec des règlements de compte dans le milieu de la vente de stupéfiants. 

Les enquêtes policières sont rendues particulièrement difficiles en raison de la difficulté de recueillir des témoignages dans les milieux concernés, avec pour conséquence que l’essentiel des éléments de preuve repose sur des éléments scientifiques. Les premiers devoirs d’enquête consistent à entendre des témoins et à procéder à une enquête de voisinage. Un expert en balistique est systématiquement requis par le parquet lorsque des coups de feu ont été tirés, afin de descendre sur les lieux des faits et établir un rapport. En outre, les douilles et armes à feu découvertes par les services de police sont systématiquement saisies et font l’objet d’analyses par l’INCC. La descente sur les lieux des faits du laboratoire de la police fédérale permet quant à elle de récolter du matériel aux fins d’analyses ultérieures.

En tout état de cause, ces dossiers sont considérés comme prioritaires, aussi bien par le parquet que par les zones de police concernées. 

Le parquet de Bruxelles est sensible à la problématique et se rassemble régulièrement depuis plusieurs mois avec les services de police compétents pour faire le point sur la situation et envisager les moyens à mettre en œuvre afin d’endiguer cette criminalité. 

Au niveau policier, une présence policière accrue est mise en œuvre dans certains quartiers sensibles, afin de rassurer la population. 

Pour le surplus, les enquêtes suivent leur cours, et dans l’intérêt de celles-ci, le parquet de Bruxelles ne fera pas d’autres commentaires. 

Une conférence de presse sur cette thématique sera organisée par le parquet de Bruxelles et la police le mardi 28 juin 2022 à 14h30.  

 

Martin François
Substitut du procureur du Roi – Porte-parole

Parquet du Procureur du Roi Bruxelles
Communiqué de presse

Autres Communiqué de presse