Communiqué de presse - Woluwé Saint Lambert - Coups et blessures volontaires envers des agents de police

Faits : coups et blessures volontaires envers des agents de police dans l’exercice de leurs fonctions avec incapacité de travail, rébellion et coups et blessures volontaires
Date et lieu : au cours de la nuit du 3 au 4 novembre 2018, Woluwé Saint Lambert et 1000 Bruxelles
Suspect : F.M., masculin, né en 2000
Victime :

Dans la nuit de samedi à dimanche, les policiers de la zone Montgomery sont appelés chez des particuliers pour une bagarre.

Ils embarquent F.M., né en 2000, bien connu des tribunaux de la jeunesse pour de nombreux faits. Il a eu 18 ans au mois de septembre dernier.

Ce dernier se rebelle violemment envers les policiers, il est mis à dispo par le magistrat de garde.

Le dimanche matin , alors que le transfert s’opère vers le bâtiment PORTALIS, le suspect frappe à nouveau les policiers, cassant la main de l’un d’eux et occasionnant des blessures à d’autres.

Compte tenu de la gravité des faits notamment des violences commises à l’égard de policiers dans l’exercice de leurs fonctions, le substitut de garde a demandé un mandat d’arrêt pour coups et blessures envers agents avec incapacité de travail, rébellion et coups et blessures volontaires.

Après avoir auditionné l’intéressé, le juge d’instruction a décidé de l’inculper du chef des infractions précitées et de placer l’individu sous mandat d’arrêt.  Il passera dans les 5 jours devant la chambre du conseil.

Ine Van Wymersch - Porte-parole du Parquet de Bruxelles