Parquet de Bruxelles

Le parquet de Bruxelles confirme que deux personnes ont été privées de leur liberté ce 29 mars 2020 dans le cadre du non-respect des règles de confinement.

- Le premier, un homme de 23 ans, circulait sur la voie publique à Molenbeek-Saint-Jean avec un autre individu, étranger à sa famille, sans respecter la distance de sécurité minimale d’1,50 m.  Lorsqu’il a été interpellé sur cette observation, l’intéressé a incité les personnes présentes aux alentours à s’en prendre aux policiers. L’intéressé est bien connu des services de police dans la mesure où il avait été contrôlé à 4 reprises les jours qui précédaient en défaut de respecter les règles relatives au confinement, une amende lui avait d’ailleurs été infligée.

Conformément à l’approche graduelle visée par les autorités judiciaire, le contrevenant a été privé de sa liberté et auditionné par le procureur du Roi ce lundi 30 mars, à l’issue de cette audition, un convocation à comparaître à l’audience du 10 avril 2020 lui a été remise dans le cadre de la procédure accélérée.

- Le deuxième, un mineur âgé de 17 ans, circulait sur la voie publique à Molenbeek-Saint-Jean avec un autre individu, étranger à sa famille, sans respecter la distance de sécurité minimale d’1,50 m. Depuis sa sortie d’IPPJ le 20 mars 2020, il s’était fait contrôlé à 6 reprises en défaut de respecter les règles relatives au confinement.

Dans le même respect de l’approche graduelle, l’intéressé a été privé de sa liberté et déféré devant le juge de la jeunesse ce lundi 30 mars 2020.

Ce dernier l’a placé en IPPJ fermé ce même jour.

 

Denis GOEMAN

Substitut du procureur du Roi – Porte-parole

Pages