Travailler au sein du ministère public en tant que magistrat

Vous êtes juriste, vous êtes ouvert et vous vous intéressez aux phénomènes de société ? Vous aimez travailler en équipe et vous vous passionnez (principalement) pour le droit pénal ? Vous êtes communicatif et savez prendre des décisions ? Vous souhaitez participer à une société plus sûre ?

Vous êtes alors la personne que nous recherchons !

La mission principale du ministère public est de rechercher et de poursuivre les infractions. Dans ce cadre, les magistrats de parquet collaborent avec la police et toute une série d’acteurs multidisciplinaires : les spécialistes en médecine légale tels que les médecins, les psychologues, les experts en incendie, les experts en balistique, etc. Bien entendu, de nombreux contacts sont pris avec des juges (d’instruction) et d’autres acteurs de la justice, à savoir les avocats, les maisons de justice, les prisons, etc.
 

Le parquet ou l’auditorat fournit également des avis dans un certain nombre d’affaires civiles et collabore à la mise en œuvre de la politique criminelle. En outre, les magistrats du ministère public assurent, bien entendu, la fonction de ministère public lors des audiences des tribunaux dans les affaires pénales. Dès lors, le travail des magistrats de parquet est extrêmement varié et constitué de nombreux défis.

De plus amples informations sur le fonctionnement, l'organisation et la structure du parquet belge sont disponibles sous la rubrique « À propos du MP ».

Comment devenir magistrat de parquet ?

En Belgique, seul un examen, organisé par le Conseil supérieur de la Justice, donne accès à la magistrature.

Il existe 3 types d’examen. Pour quel examen entrez-vous en considération ?

  1. Vous êtes un jeune juriste justifiant d’au moins une année d’expérience professionnelle juridique. Vous présentez le concours d’admission au stage judiciaire, qui vous permet d’accéder au stage judiciaire (court ou long). À l’issue de votre stage, vous pouvez vous porter candidat(e) pour un poste vacant de magistrat. Pour participer au concours, il faut :
  • être titulaire d’un diplôme de licencié ou de master en droit,
  • avoir, durant la période de trois ans précédant l’inscription au concours, soit accompli un stage au barreau, soit exercé d’autres fonctions juridiques, pendant au moins une année.
  1. Vous êtes un juriste chevronné. Vous participez à l’examen d’aptitude professionnelle. Le certificat qui vous est délivré vous permet de postuler immédiatement à une fonction de magistrat. Le certificat reste valable sept ans.
  • Pour participer à cet examen, il faut être titulaire d'un diplôme de licencié ou de master en droit. Bien que la seule condition légale d'inscription soit l'obtention du diplôme précité, les lauréats de cet examen doivent avoir en outre une expérience professionnelle d'au moins 5 ans pour pouvoir postuler utilement au parquet, et une expérience d'au moins 10 ans pour pouvoir postuler utilement au siège.
  1. Vous êtes un avocat expérimenté. Vous participez à l’examen oral d’évaluation. Le certificat qui vous est délivré vous permet de postuler immédiatement à une fonction de magistrat. Le certificat reste valable trois ans.
  • Pour pouvoir participer à cet examen, vous devez avoir exercé la profession d’avocat à titre d’activité professionnelle principale pendant au moins 20 ans, ou avoir exercé pendant 15 ans au moins cette activité à titre d’activité professionnelle principale et exercé pendant 5 ans au moins une fonction dont l’exercice nécessite une bonne connaissance du droit.

De plus amples informations sur ces examens sont disponibles sur le site Internet du Conseil supérieur de la Justice : http://www.hrj.be/fr/content/examens